Choisir sa nouvelle cuisinière
05/04/2018
Devez-vous nettoyer votre lave-vaisselle ?
04/06/2018

Pour réussir tous vos petits plats, il vous faut le bon four !

Quelle cuisinière convient à vos besoins : au gaz, électrique ou à induction ?

Lorsque vous achetez une nouvelle cuisinière, vous voulez choisir l’appareil de cuisson qui répond le mieux à vos besoins. Préférez-vous un appareil traditionnel et commun ? Cherchez-vous plutôt à moderniser la cuisine ? Il peut être difficile de choisir le four ou la table de cuisson qui conviendra à votre cuisine. Et encore, ce n’est pas tout. Vous devez aussi choisir la source de chauffage et, pour ce faire, il vous faut peser le pour et le contre du gaz, de l’électricité et de l’induction.

Mais comment trancher ? Pour vous aider à comparer les options qui s’offrent à vous, voici notre guide des avantages et des inconvénients de chaque cuisinière.

La cuisinière électrique : fiable

La cuisinière électrique a beaucoup évolué. Les modèles récents sont dotés d’une élégante table de cuisson en verre, ce qui les rend faciles à nettoyer. C’est un grand avantage par rapport aux anciens modèles dont les éléments se couvraient de résidus de nourriture brûlés.

Parmi les trois choix, la cuisinière électrique est probablement la plus abordable. Elle est aussi la plus couramment utilisée. Elle est facile à utiliser et on l’installe à moindre coût. La plupart des modèles sont aussi équipés d’un espace de rangement supplémentaire sous le four, ce qui est très utile pour y ranger des plaques à pâtisserie, des casseroles et des poêles.

L’inconvénient de cette cuisinière est qu’elle nécessite davantage de temps pour atteindre la température voulue et pour refroidir, et va donc dégager une chaleur résiduelle. Ainsi, lorsque vos plats sont cuits, vous devez les retirer de la table de cuisson ou du four, sauf si vous désirez poursuivre leur cuisson. Ce n’est pas toujours possible à faire si l’on se trouve dans une petite cuisine ou si l’on prépare plusieurs plats à la fois et que l’espace est restreint.

La cuisinière électrique encastrée de 30 pouces de Blomberg se démarque notamment grâce à ses caractéristiques particulières. Dotée d’un four autonettoyant et d’une capacité interne supplémentaire pour la cuisson des rôtis ou des plaques à pâtisserie commerciales, elle est aussi équipée d’une plus grande table de cuisson que celle des cuisinières ordinaires. Grâce à ses options spéciales prédéfinies, vos pains, pizzas et rôtis seront cuits à la perfection.

La cuisinière au gaz : digne d’un chef

De nombreux chefs ont un faible pour la cuisinière au gaz. Dès qu’on l’utilise, une flamme s’allume. Il est possible d’ajuster celle-ci à l’œil afin de contrôler la température de cuisson.

La preuve n’est donc plus à faire : la cuisinière au gaz est une solution idéale puisqu’elle permet de modifier les niveaux de chaleur. Les aliments qui sont cuits dans un four au gaz ont tendance à conserver l’humidité, ce qui en fait un autre avantage.
Les coûts d’exploitation et d’énergie d’une cuisinière au gaz sont souvent moindres que ceux d’une cuisinière électrique. En revanche, l’installation d’une cuisinière au gaz peut être coûteuse, particulièrement si votre cuisine n’est pas déjà raccordée à une conduite de gaz naturel.
Certaines personnes sont préoccupées par les risques liés au gaz, mais la plupart des cuisinières sont maintenant équipées d’un système qui rallume automatiquement la flamme si elle s’éteint. Fulgor Milano et Blomberg offrent tous deux ce dispositif de sécurité. Bertazzoni et Fulgor y ont aussi intégré un thermocouple, une fonction de sécurité qui coupe le gaz si la flamme s’éteint.

Les cuisinières au gaz de Fulgor Milano permettent d’ajouter une touche d’élégance et de raffinement à une cuisine. Le modèle « Sofia » offre les options au gaz, bi-combustible et à induction, et présente une gamme impressionnante de caractéristiques, au grand bonheur des chefs amateurs et professionnels.

La cuisinière à induction :
rapide comme l’éclair

La cuisinière à induction est chérie des chefs et des cuisiniers professionnels qui aiment contrôler la température de façon précise. Ce type de cuisinière fait appel à une technologie accessible depuis des décennies. Les fabricants comme Bertazzoni créent aujourd’hui des tables de cuisson équipées d’une technologie perfectionnée et à moindre coût, ce qui en fait une solution intéressante pour les vrais amateurs de cuisine.

Le principal avantage de la cuisinière à induction est sa rapidité. Son extrême rapidité, à dire vrai. Une surface à induction peut faire bouillir l’eau en un clin d’œil, ce qui réduit considérablement le temps de préparation habituel des repas. Vous n’avez plus besoin d’attendre que l’élément chauffe. Les surfaces de cuisson à induction de Bertazzoni disposent d’une fonction d’amplification. Cette technologie permet d’accéder instantanément à la totalité de la capacité énergétique.

L’aspect écoénergétique est un autre point attrayant. Une quantité moindre de chaleur est générée par la cuisinière à induction, comparativement aux cuisinières conventionnelles. Toutefois, la cuisinière à induction nécessite une batterie de cuisine particulière. Sachez que vous économiserez l’équivalent (ou même plus !) des frais occasionnés par l’achat de cette batterie de cuisine sur votre facture énergétique.

Les avantages sont nombreux. Vous ne risquez pas de vous brûler ni de vous blesser si vous touchez la surface du four. Par ailleurs, les tables de cuisson à induction offertes sur le marché, comme celles de Fulgor, sont élégantes et des plus efficaces.

Encore indécis ?

Une autre option s’offre à vous : la cuisinière bi-combustible qui représente une solution hybride. Elle se compose d’une table de cuisson au gaz, pour la cuisson précise des sauces, et d’un four électrique, pour la cuisson et le rôtissage. D’autres combinaisons sont aussi possibles, par exemple une table de cuisson à induction et un four électrique.
Bref, la cuisinière bi-combustible vous offre le meilleur des deux mondes.

Éléments techniques

Contrairement aux cuisinières électriques et au gaz, qui génèrent de la chaleur rayonnante, la cuisinière à induction ne produit aucune chaleur. Au toucher, sa table de cuisson reste froide. Elle ne requiert ni élément ni feu. La cuisson sur ce type de cuisinière est possible au moyen d’un champ électromagnétique.

Avantages

La cuisinière électrique est abordable et facile à utiliser
La cuisinière au gaz est rentable et vous assure une cuisson parfaite
La cuisinière à induction est écoénergétique, assure une cuisson rapide et se nettoie facilement

N’oubliez pas...

La cuisinière électrique nécessite davantage de temps pour atteindre la température voulue, cuire les aliments et refroidir
La cuisinière au gaz doit être raccordée à une conduite de gaz naturel
La cuisinière à induction nécessite une batterie de cuisine particulière


Vous pourriez aussi aimer


Buy now
Français
shares